Cette maison unifamiliale mitoyenne avec zone de recul a été construite en 1957. Elle comportait un rez-de-chaussée + deux étages recouverts d’un toit plat. La façade avant était en briques avec un soubassement au rez-de-chaussée en pierre blanche. La façade arrière, orientée plein sud, était en briques rouge-brun. Cette maison se caractérisait par sa petite volumétrie, coincée entre deux grands immeubles à appartements qui sont plus hauts et plus profonds.

Acquise en 2015 par une famille avec 4 enfants, une rénovation avec rehausse semblait évidente pour correspondre à ses besoins. Le propriétaire étant architecte et sensibilisé à la question de l’efficacité énergétique, c’était un impératif que de viser une rénovation performante sur le plan énergétique.

Aujourd‘hui, les aménagement intérieurs contemporains mettent en avant les espaces ainsi que la qualité de l’unité architecturale avec un grand soin apporté aux détails. La suppression de nombreuses cloisons au niveau du bel étage offre un plan traversant avec apport généreux de lumière naturelle depuis les 2 façades.

Pour atteindre le passif, l’ancien parement de briques et de pierre bleue a été démonté en façade avant et arrière et remplacé par un complexe isolé : structure bois + isolation cellulose insufflée 34 cm + parement panneaux fibre ciment. Le même soin énergétique est apporté à la toiture et aux dalles sur sol remplacées.

GOOD TO KNOW

  • Plutôt que de devoir refroidir, des screen extérieurs ont été installés sur les 3 fenêtres orientées sud les plus exposées et une casquette protège les deux grands coulissants du troisième étage. Les hauts murs mitoyens apportent également dans une certaine mesure une protection par rapport aux apports de l’ouest.
  • La majorité des châssis sont en triple vitrage, sauf les châssis coulissants.
  • La diffusion de l’éclairage naturel a été optimisée en créant dès que possible des ouvertures et en reliant les espaces.
  • Un groupe double flux avec récupérateur de chaleur a été installé dans un local technique au 3e étage.
  • Les travaux ont duré à peu près 9 mois.

CHIFFRES

Surface de référence énergétique 340 m²
Besoins nets en énergie de chauffage 15 kWh/m².an
Consommation en énergie primaire 54 kWh/m².an
Étanchéité à l’air 0,5 vol/h

Bâtiment

Maison unifamiliale rénovée

Lieu

Woluwe- Saint-Lambert

Architecte

Trio Architecture (S. Petit et S. Calvo)

Entrepreneurs

LogiK Isolation
Technologue
Paysage partners