La certification

Si vous vous posez des questions sur le processus de demande de certification en Belgique francophone, vous êtes au bon endroit !

Vous êtes demandeur maitre de l’ouvrage (particulier ou promoteur ou pouvoir public) ou vous êtes demandeur professionnel (architecte ou bureau d’étude ou entreprise) ?

Retrouvez ci-dessous la marche à suivre :

  1. Sachez qu’une première étape de pré-certification est obligatoire depuis le 1er janvier 2020. Elle vise à valider l’encodage des données techniques AVANT travaux. C’est pourquoi elle est demandée avant le début des travaux. Elle permet d’évaluer si le projet passif tient la route et s’il va rencontrer les exigences de la certification.
  2. Dans un second temps càd après travaux, la certification finale permet d’intégrer les changements et adaptations éventuels qui ont pu avoir lieu en cours de chantier et de tenir compte des données réelles mesurées (Blower Door Test, mesures de ventilation, etc.).

Si vous souhaitez acquérir le PHPP en vue d’une certification, optez pour le package PHPP + VADE-MECUM 2020 !

Quel prix pour ma certification ?

Le prix pour la certification diffère en fonction de plusieurs critères. Il est donc difficile de fournir une estimation sur cette page. En effet, selon que le bâtiment est un logement (unifamilial ou collectif) ou est tertiaire, les prix peuvent énormément varier. Pour recevoir une offre de prix, il vous suffit de faire une demande via notre formulaire de contact.

Quelle est la procédure de certification passive ?

AVANT TRAVAUX

  1. Vous faites votre demande d’offre via notre formulaire
  2. Vous recevez notre offre
  3. Vous validez cette offre en la renvoyant signée
  4. Vous payez le montant total
  5. Vous constituez votre dossier de pré-certification et vous nous l’envoyez
  6. Nous analysons les données
  7. Nous envoyons un rapport et le PHPP revu
  8. Vous nous consultez si d’éventuelles questions se posent à vous

APRES TRAVAUX

  1. Vous revenez vers pmp avec le dossier de certification finale complété
  2. Nous analysons les données
  3. Nous certifions votre bâtiment passif si l’ensemble des critères est bien entendu respecté

Que doit contenir le dossier de pré-certification ?

Au minimum, il doit comporter le plan d’architecte du bâtiment et l’outil de calcul PHPP encodé. Si vous disposez à ce stade de fiches techniques, vous pouvez nous les fournir également. Il est important de fournir un maximum d’informations qui sont à votre disposition et ce, afin d’éviter de mauvaises surprises à l’étape de certification.

Que doit contenir le dossier de certification finale ?

Les documents nécessaires à l’analyse du projet sont de plusieurs types :

  • Documents administratifs
  • Documents de calculs
  • Documents graphiques
  • Documents techniques
  • Photos

Vous pouvez retrouver la liste détaillée dans ce document  mis à votre disposition : Documents nécessaires à la certification.

Si vous avez besoin d’en savoir plus, reportez-vous au canevas de demande de certification passive.

Et après la certification ?

Afin de valoriser le projet que vous avez conçu et finalisé, pmp vous propose d’apposer une plaque à l’entrée de votre bâtiment certifié passif. Une belle manière de reconnaître votre engagement vis-à-vis de la réduction des besoins énergétiques !

Son prix est de 70€ htva par bâtiment (tertiaire ou résidentiel).

Pour la commander, envoyez un mail via notre formulaire de contact.