Rétrospective 2018

L’année 2018 aura été pour pmp l’année du début des changements, lesquels se concrétiseront au cours des prochaines années.

Le public de la première heure, acquis à la cause du passif depuis maintenant de nombreuses années, cherche aujourd’hui les moyens à mettre en œuvre pour aller encore plus loin.

Pour eux, pmp développe « l’après passif  » en se concentrant sur une vision « zéro-énergie » des projets certifiés. Une vision dans laquelle les bâtiments sont passifs et où 100% de l’énergie produite et consommée est renouvelable.

En parallèle, l’idée est de progressivement faire évoluer la certification en « attestation qualité » en développant l’accompagnement et les mesures de terrain pour attester des performances réelles et du confort effectivement obtenu.

Notre public évolue également, et de nouveaux acteurs se tournent vers nous, comme les usagers ou les occupants et les maîtres d‘ouvrage publics, ce qui implique une adaptation de nos outils.

Par ailleurs, une majorité encore trop importante du grand public reste à sensibiliser/convaincre. Espérons que la mobilisation citoyenne sans cesse grandissante de ces derniers mois ne faiblira pas et que les débats sur le climat et la transition énergétique, entre autres, engageront davantage d’acteurs sur la voie du passif.

Gageons que 2019 sera l’année d’une prise de conscience globale et efficace de la part non seulement des politiques mais également des citoyens et que cela serve à la cause du passif.

Bonne lecture