Crèche à Chapelle-Lez-Herlaimont

Objet :
Configuration :
Surface :
Type :
Performances :
Localisation :

Lovée dans un environnement calme et verdoyant, la crèche conçue par le Bureau d’Etudes d’IGRETEC en collaboration avec Architecture et Création a tout pour plaire : ce projet récemment certifié passif offre un cadre et une qualité de vie idéaux pour les premières années de ses chérubins.
Son architecture se caractérise par une toiture en porte-à-faux et des murs latéraux débordants, qui offrent une volumétrie dynamique et un ombrage naturel permettant en partie d’éviter la surchauffe. Le jeu de fenêtres installées à différentes hauteurs permet à tous les âges de profiter de la vue !

Sophie Bellon, architecte du projet chez IGRETEC, nous en dit un peu plus sur sa réalisation :

  • Pourquoi un bâtiment passif ?
    Depuis de nombreuses années, IGRETEC et son bureau d’études se sont spécialisés dans la réalisation de bâtiments passifs comme Atlas, ou basse énergie comme notre nouveau siège social, Soleo. Parallèlement, le Maître d’ouvrage (le CPAS de Chapelle-Lez-Herlaimont) était désireux de créer un bâtiment exemplaire en matière d’économie d’énergie. Dès lors, le maître de l’ouvrage et l’auteur de projet étaient sur la même longueur d’onde !
  • Quelles étaient les motivations premières ?
    Pour le maître de l’ouvrage : donner une image positive du CPAS envers ses concitoyens, créer un bâtiment peu énergivore et dans lequel les utilisateurs se sentiraient bien (température confortable en hiver, gestion des surchauffes en été, …)
    Pour IGRETEC : il s’agissait du deuxième bâtiment passif mis en œuvre par notre bureau d’études techniques (BET). Ce projet était donc motivé par une continuité de se tenir à la pointe de l’architecture contemporaine dans ce domaine, mais aussi d’apporter entière satisfaction au maître de l’ouvrage, de le rassurer et de l’accompagner dans sa démarche.
  • Quelles ont été les difficultés rencontrées ?
    Il a fallu ajouter à la motivation du maître d’ouvrage de réaliser un bâtiment passif, une dose de sensibilisation. En effet, certaines idées préconçues comme le coût, la complexité des démarches de certification, ou encore la fonctionnalité d’un bâtiment passif ont la vie dure et notre rôle d’auteur de projet est également de rassurer le client.
    En outre, pendant la réalisation du chantier, certaines étapes clés - comme la pose des étanchéités à l’air - ont dû être supervisées avec beaucoup d’attention, que ce soit par le BET ou le BET PHPP. L’entreprise qui a décroché le marché public n’avait pour ainsi dire pas d’expérience à la matière. Ceci dit, la collaboration fut pas nécessairement compliquée, mais nous devions rester vigilants.
  • Que retiendrez-vous de ce projet ?
    En tant qu’architecte, créer un projet passif était pour moi « un simple retour aux fondamentaux de l’architecture ».
    En effet, le bâtiment doit être rationnel et compact, l’implantation, la volumétrie et les ouvertures des façades définies selon l’orientation et le contexte environnant. Pour ma part, ces directives font partie des bases même d’une architecture réussie. Réussir un bâtiment passif me semblait tout simplement concorder avec une architecture de qualité.
    Ce projet m’a permis d’allier une volumétrie esthétique à une rationalité tout en ayant une réflexion globale sur les économies d’énergies.
    J’en retiens une belle aventure où les problèmes à résoudre furent mineures en comparaison à la satisfaction d’un travail bien pensé pour répondre aux défis de demain.

En savoir plus


Numéro de certificat T1040wsyc7160 
Nombre d'unités
Année de certification 2018 

Aspects techniques

Volume intérieur net 1761,80 m3
Surf. de réf.
énergétique
530,39 m2
Besoin énergie pour le chauffage (PHPP) 12,22 kWh/m2/an
Résultat
Blower door
positif 
Valeur mesurée 0,61 vol/h à une différence de pression de 50 Pa

Membres pmp qui ont collaboré à ce projet

Portfolio