Page d'accueil   Contact   Rechercher dans le site   Intranet   Le site en RSS   La PMP est sur Facebook   FR | NL | EN
Page d'accueil > News > vendredi 29 avril 2011

Ce qui change pour ma maison au 1er mai

A Bruxelles, la région met en place, à partir de ce 1er mai 2011, un certificat de Performance Energétique des Bâtiments (PEB) comme c’est déjà le cas en Flandre et en Wallonie. Celui-ci devra être joint à tout acte d’achat et de vente d’un logement. Pour les baux locatifs, il sera obligatoire à partir du 1er novembre 2011.

Qu’est-ce qu’un certificat PEB ? Il reprend, comme pour un réfrigérateur, la classe énergétique du logement sur une échelle allant du A (très économe) au G (très énergivore), ce qui permettra au l’acheteur ou locataire de déterminer quelle sera la facture énergétique du bien qu’il visite. Les maison passives sont bien entendus classées A dans ce « bulletin énergétique ». A Bruxelles, le bâtiment est à l’heure actuelle responsable de 70% des émissions de Co2 de la région.

Le document comportera aussi des recommandations pour améliorer le niveau de performance énergétique de l’habitation. Mais il ne s’agit pas d’un audit énergétique, il n’apporte donc pas de solutions personnalisées au logement.

Enfin, la personne qui met en vente ou en location le bien doit inclure dans la publicité (Internet, petites annonces, affichage…) la classe énergétique et le niveau d’émission de CO2 indiqués sur le certificat PEB. Le coût moyen d’un tel certificat se situe entre 200 et 300 euros en région bruxelloise alors qu’il existe à l’heure actuelle une quarantaine de certificateurs PEB à Bruxelles, contre 800 environ en Wallonie.

Voir en ligne : Les informations de l’IBGE

D'autres news

 

(c) PMP asbl 2013 | Un site créé par Vivao et géré avec le logiciel libre SPIP | | accueil | contact | recherche | plan du site | rss