Brochure "Améliorer énergétiquement votre projet de rénovation"

Finances : estimation des coûts et des économies

Nous attirons l’attention sur le fait que les typologies mentionnées font référence au bâti bruxellois mais qu’elles peuvent se retrouver dans d’autres grandes villes belges (Mons, Liège, Namur, etc.)

Quand on parle de rénovation et de HPE, la question du coût reste une donnée sensible.

Afin de proposer un outil de sensibilisation à la question économique, pmp a réalisé, en concertation avec Bruxelles-Environnement, une brochure d’aide de prise à la décision, déclinée en 4 versions différentes.

L’objectif de ces brochures est de pouvoir identifier clairement le coût de chacun des postes clés (isolation, vitrage, chauffage, ventilation, …) ainsi qu’estimer le surcoût d’une rénovation performante énergétiquement par rapport à une rénovation « basique » nécessaire.

Un temps de retour global de ce surcoût a également été estimé en prenant en compte les économies d’énergie apportées par l’amélioration des performances énergétiques.

Retrouvez ci-dessous les 4 typologies représentatives du bâti bruxellois qui ont été développées :

Téléchargez-les ici :

PDF - 1.2 Mo
Brochure Rénovation - Maison - pmp
PDF - 1.2 Mo
Brochure Rénovation - Immeuble - pmp
PDF - 1.3 Mo
Brochure Rénovation - Copropriété étage intermédiaire - pmp
PDF - 1.3 Mo
Brochure Rénovation - Copropriété toiture - pmp

Retrouvez également la brochure "Comment isoler un mur en briques par l’intérieur ?" ici

La Région de Bruxelles-Capitale vise à rénover les logements anciens, souvent vétustes et mal isolés pour en réduire la consommation énergétique. La qualité des logements sera améliorée, ainsi que le confort de vie de leurs occupants, qui ne vivront plus dans des passoires énergétiques soumises aux courants d’air.

RENOLUTION est le nom de la Stratégie Rénovation de la Région de Bruxelles-Capitale qui vise à relever le défi climatique, tout en améliorant le confort de vie des Bruxellois·es. Objectif : un niveau moyen de performance énergétique de 100kWh/m²/an pour l’ensemble des logements bruxellois en 2050, soit une consommation moyenne divisée par 3 par rapport à la situation actuelle. L’effort sera considérable, mais nécessaire. Les secteurs industriels et tertiaires répondront à des ambitions encore plus grandes, alors que les pouvoirs publics s’imposent les échéances les plus ambitieuses. Ainsi, Bruxelles emboite le pas des autres régions et pays européens, qui, eux aussi, accélèrent le taux de rénovation des bâtiments.

Avec le soutien de  :