Page d'accueil   Contact   Rechercher dans le site   Intranet   Le site en RSS   La PMP est sur Facebook   FR | NL | EN

Questions/réponses

Quels sont les critères à atteindre pour parler de maison passive ?

Voir la page Les critères

Quel est le K d’une maison passive ?

Il n’y a pas de corrélation directe entre le fait d’être une maison passive et le coeficient K. Le coeficient K (niveau d’isolation thermique global) prend en compte les déperditions par transmission au travers des parois et tient compte de la compacité du bâtiment. Le critère principal pour être considéré comme maison passive concerne le besoin en énergie pour le chauffage du bâtiment. Cette limite maximale est de 15 kWh/m².an. D’autres facteurs tels que les déperditions par ventilation (y compris inétanchéité dans l’enveloppe du bâtiment générant une "fuite" d’air et donc de chaleur) sont pris en compte également. Les deux facteurs ne sont pas comparable puisqu’ils ont des unités différentes et représentent des choses différentes. Dans la pratique, le K d’une maison passive tourne autour de 15 (d’où la confusion) mais ce n’est pas avec ce critère qu’on peut définir si la maison est passive ou pas.

A quoi correspondent les 15 kWh/m2 par an de besoin net en énergie de chauffage ?

Le besoin net en énergie de chauffage correspond à l’énergie nécessaire pour maintenir une température intérieure confortable en été comme en hiver. Ces 15 kWh/m2 par an résultent d’un calcul effectué via le logiciel PHPP, ( Passive House Planning Package ) et ne correspondent donc pas forcément à l’énergie qui serait réellement consommée en un an pour se chauffer. Plusieurs raisons expliquent cette différence. D’une part la consommation réelle tient compte non seulement du confort, mais aussi des rendements liés aux installations techniques et à votre mode de vie. En effet, si vous ne chauffez pas car vous partez en vacances pendant tout l’hiver, vos besoins en énergie de chauffage seront peut- être inférieurs à 15 kWh/m2 par an, ce qui ne signifie pas que votre habitation soit devenue passive pour autant...
Une maison passive consomme annuellement l’équivalent énergétique d’environ 2 litres de mazout par m2 de plancher chauffé. Pour une habitation de 150 m2, vous consommerez environ l’équivalent de 300 l de mazout de chauffage par an, soit une dépense annuelle de moins de 160 € (prix du mazout considéré à 0,51€/litre) pour se chauffer. Cela correspond au prix de deux places de cinéma par mois !

Combien y a-t-il de maisons passives certifiées ?

Voir l’inventaire

La certification intervient tout à la fin du processus de construction d’une maison. Le principe de maison passive n’est répandu en Belgique Francophone que depuis assez peu de temps, la Plate-forme Maison Passive étant née fin 2006. Le temps pour les premiers maîtres de l’ouvrage de concevoir leur maison et de la réaliser, voilà seulement les premières demandes de certification qui arrivent... Si on compte toutes les demandes de guidances, les projets dont on nous parle, les marchés public qui sortent, les résultats des appels à projets exemplaires à Bruxelles, etc. et si on suppose qu’ils seront tous passifs comme ils le prévoient, on estime qu’il y aura d’ici quelques années un beaucoup plus grand nombre de logements passifs en Région wallonne et Région Bruxelles Capitale.

Peut-on ouvrir les fenêtres dans une maison passive ?

Beaucoup de fausses rumeurs circulent à ce sujet mais il n’existe absolument aucune restriction ou interdiction à ce niveau. Une fenêtre peut donc être ouverte, tout comme n’importe quelle porte d’ailleurs. Si vous ouvrez fréquemment vos fenêtres durant la période hivernale, votre consommation d’énergie pour chauffer votre habitation augmentera et cela aussi bien pour une maison passive que pour une maison dite « traditionnelle ». Dans le quartier du Kronsberg à Hanovre, où 32 maisons passives ont été construites, il a été vérifié que 18% des habitants dorment toute l’année avec leurs fenêtres ouvertes. Si la moyenne des consommations réelles de chauffage reste bien autour de 14,6 kWh/m2.an, les consommations individuelles oscillent entre 5 kWh/m2.an pour les habitants les plus économes et 30 kWh/m2.an pour ceux qui préfèrent la fenêtre ouverte.
En effet, en ouvrant votre fenêtre, vous apportez de l’air frais et froid dans votre logement et ce volume d’air doit être réchauffé.
Il faut savoir qu’un système de ventilation mécanique avec récupération de chaleur (système D+) permet un apport d’air neuf qui assure à tout moment une qualité de l’air et un confort maximal des occupants : dans ce cas, il n’est donc pas nécessaire d’ouvrir les fenêtres.

Peut-on installer un foyer au bois dans une habitation passive ?

Il est possible d’utiliser un poêle à bois comme appoint de chauffage pour les jours les plus froids de l’année. Néanmoins, il faut être conscient que la demande en chauffage est très faible et que la mise en régime de ce type d’appoint est lente. La température peut être élevée et provoquer un risque d’inconfort difficile à réguler.
Pour installer ce type de système dans une maison passive, il faut veiller à l’étanchéité à l’air de l’ensemble. Le poêle doit être de petite puissance, sa porte doit présenter une étanchéité à l’air parfaite et la prise d’air frais nécessaire à la combustion du bois doit se faire directement à l’extérieur de manière indépendante.
Un feu ouvert ou tout poêle alimenté par l’air ambiant de la pièce est totalement proscrit pour des raisons d’étanchéité à l’air mais également pour des raisons de sécurité : la combustion ne peut pas être assurée (risque de CO) par l’air s’infiltrant dans la maison, car celle-ci est extrêmement étanche à l’air.

Je rentre de vacances, comment vais-je faire pour réchauffer ma maison rapidement étant donné que je n’ai pas de système de chauffage classique ?

Pendant votre absence, la maison ne profitera plus des apports internes (occupation humaine, chaleur dégagée par les équipements ménagers, etc.) néanmoins elle pourra toujours profiter des apports solaires au travers du vitrage.
L’abaissement de la température à l’intérieur de la maison sera donc limité vu que les pertes de chaleur vers l’extérieur sont très faibles et que l’habitation reste ensoleillée. Les quelques degrés manquant pourront être rapidement récupérés en utilisant l’appoint de chauffage. Cet appoint peut être un radiateur électrique, un poêle à pellets, un foyer au bois, etc.

Que se passe t-il si la ventilation mécanique double flux tombe en panne ou lorsqu’une panne de courant se produit ?

Une maison passive est un bâtiment rendu très étanche à l’air, il est donc nécessaire d’y placer une ventilation mécanique double flux afin de maintenir un renouvellement d’air suffisant pour garantir une bonne qualité hygiénique de l’air.
Lorsque le système de ventilation s’arrête suite à une défaillance technique, le renouvellement d’air minimum nécessaire risque de ne plus être atteint. Comme dans toute maison, il est alors nécessaire d’ouvrir les fenêtres. L’appoint de chauffage devra alors fournir l’énergie nécessaire pour réchauffer le volume d’air froid entré à l’intérieur de l’habitation.

Mon terrain est mal orienté, dois-je alors renoncer à y construire une habitation passive ?

Il n’est pas exclu de construire une maison passive sur un terrain mal orienté. Atteindre le critère des 15 kWh/ m2. an en besoin net en énergie de chauffage ne rend pas indispensable de placer la majorité des surfaces vitrées au sud. Si au contraire les apports solaires sont limités, il faudra jouer sur d’autres paramètres comme par exemple : renforcer l’isolation, utiliser un groupe de ventilation double flux plus performant, atteindre une meilleure compacité, capter le soleil en toiture ou de manière indirecte, etc.
D’autre part, si, par exemple, la façade à rue correspond à l’orientation sud et que vous préférez ouvrir votre logement à l’opposé vers le jardin, une conception architecturale recherchée permettra de cadrer de larges ouvertures au sud sans pour cela créer de vis-à-vis gênant par rapport à la rue.

Est-ce possible d’atteindre le standard passif en rénovation ?

Le standard passif peut être atteint en rénovation. Certaines difficultés peuvent cependant être rencontrées et notamment en terme de prescriptions urbanistiques (exemple : alignement de la façade avant), de faisabilité technique et d’utilisation de l’espace (exemple : une rétro-isolation de la dalle du rez-de-chaussée peut entrainer une diminution de la hauteur sous plafond et rendre l’espace difficilement habitable). Il sera donc judicieux de demander l’avis de l’architecte et/ou d’un bureau d’étude afin de savoir si une rénovation passive est envisageable.

Existe-t-il une liste d’architectes, bureaux d’étude, entrepreneurs compétents dans le domaine passif ?

Vous trouverez dans la rubrique Nos membres la liste de tous nos membres répertoriés suivant leur domaine d’activité. Cette liste n’est pas exhaustive et reprend uniquement les sociétés affiliées à l’a.s.b.l.

Le fait d’être membre de la Plate-forme Maison Passive témoigne d’un intérêt certain pour le passif mais n’est pas une garantie de qualité. A titre indicatif, les fiches de nos membres professionnels mentionnent s’ils ont déjà participé à des constructions ou rénovations passives et s’ils ont suivi avec succès une formation à la pmp.

Je suis membre et pourtant je ne figure pas dans la liste sur le site ?

- Soit vous êtes membre depuis peu et il faut le temps que l’encodage se fasse
- Soit vous êtes membre à titre privé et vous n’avez donc pas droit à la visibilité sur notre site. Voyez les détails sur cette page. Si vous souhaitez upgrader votre cotisation, envoyez un petit mot à info@maisonpassive.be.

Où puis-je trouver une liste des châssis et des vitrages « certifiés passifs » en Belgique ?

La PMP ou le PHP ne sont actuellement pas habilités à délivrer de certificat passif pour les châssis et les vitrages. Pour la certification "passive" d’un bâtiment en Belgique, les châssis et vitrages ne doivent pas obligatoirement être certifiés "passif".

Les exigences concernant les châssis et le vitrage sont les suivantes :
- La valeur Uvitrage est déterminée suivant la norme EN 673. Une attestation du fabricant devra être fournie et mentionnera la valeur Uvitrage calculée via la présente norme.
- La valeur Uchâssis est déterminée par la norme EN 1007-1 et 10077-2. Une attestation du fabricant devra être fournie et mentionnera la valeur Uchâssis calculé via la présente norme.

Toutefois, vous trouverez la liste des châssis certifiés "passif" sur le site du Passivhaus Institut : www.passiv.de

Est-ce possible de visiter des maisons passives ?

Nous organisons ponctuellement des journées de visite. Nous participons également à l’événement "Portes ouvertes écobâtisseurs" qui a lieu chaque année en novembre : un grand nombre de maisons passives sont alors à visiter, à Bruxelles et en Wallonie, et également en Flandres . Vous pouvez par ailleurs vous inscrire à la newsletter pour être tenu au courant de nos activités. Nous organisons également des visites pour des groupes déjà constitués.
























































 

(c) PMP asbl 2013 | Un site créé par Vivao et géré avec le logiciel libre SPIP | | accueil | contact | recherche | plan du site | rss