Page d'accueil   Contact   Rechercher dans le site   Intranet   Le site en RSS   La PMP est sur Facebook   FR | NL | EN
Page d'accueil > News > lundi 1er août 2011

Gand impose le standard passif comme norme de construction

Un maximum de constructions passives, un impact d’émissions CO2 minimum et une gestion optimale du niveau de prestation énergétique, c’est en grandes lignes les ambitions que la ville de Gand a déposées dans sa note " Bâtiment passif et basse-énergie" sortie fin juin 2011.

La mise en application de cette note se fera dès 2012 et la ville entend ainsi jouer un rôle de pionnière en tant que ville durable, alors que l’Europe imposera ces mêmes objectifs énergétiques à partir de 2019 à tous ses états membres.

On peut lire dans cette note que : "La ville de Gand pose le bâtiment passif comme objectif pour ses propres nouvelles constructions et pour tous les projets dans lesquels la ville est le financier majoritaire, sauf si, à cause de la fonction même du bâtiment, le standard passif n’est pas atteignable ou souhaitable. Dans ce cas, l’objectif est de compenser avec des énergies renouvelables, pour obtenir des émissions de CO2 les plus basses possibles"

Le Gents MilieuFront, une organisation indépendante de défense de environnement, s’il se réjouit de la nouvelle, espère que la ville appliquera ces principes d’économie d’énergie pour des projets importants en cours comme la bibliothèque sur le Waalse Krook et les faire tendre vers le passif, ou du moins le très basse-énergie.

En Wallonie et à Bruxelles, si aucune ville n’a encore pris de telles mesures, la Région de Bruxelles-Capitale a inscrit dans sa déclaration gouvernementale l’imposition du passif pour les nouvelles constructions à partir de 2015.

Au niveau communal, il existe cependant des primes communales qui sont distribuées en plus des primes régionale et fédérales et dont la liste se trouve sur notre site internet :
http://www.maisonpassive.be/?Primes-communales

A noter aussi parmi les projets pionniers dans le domaine public, la commune de Villers-le-Bouillet dont le chantier de la nouvelle maison communale passive démarre le semaine prochaine, ou la crèche du "Nid douillet" gérée par le CPAS de Mons.

D'autres news

 

(c) PMP asbl 2013 | Un site créé par Vivao et géré avec le logiciel libre SPIP | | accueil | contact | recherche | plan du site | rss